Maquette avion DH 106 Comet 4B en bois

Nouveau

Cet article n'est plus en stock

140,00 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Dimensions 49 x 45 cm
Echelle 1/72 ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire. Le De Havilland Comet, appareil britannique, est historiquement le premier avion commercial propulsé par des turboréacteurs.

Il est resté tristement célèbre pour une série d'accidents en plein vol qui a mis en évidence le phénomène de fatigue des structures dans l'aéronautique. En raison de son plafond de croisière élevé et de sa cabine pressurisée, le fuselage était soumis à des efforts cycliques particulièrement propices à la propagation des fissures.

Le développement de l'appareil débuta en 1946 sous le contrôle de Ronald Bishop, la première livraison étant prévue pour 1952. Le premier vol du DH-106 Comet eu lieu le 27 juillet 1949 avec aux commandes le pilote d'essai John Cunningham.

Le développement se poursuivit par 3 ans d'essais et de modifications. Recevant son certificat de navigabilité le 22 janvier, il effectua son premier vol commercial le 2 mai 1952 aux couleurs de la British Overseas Airway Corporation au départ de Londres Heatwhrow et en direction de Johannesburg. Le DH-106 Comet était quasiment deux fois plus rapide que ses contemporains et a transporté près de 30 000 passagers la première année grâce à la cinquantaine d'appareils commandés.

La version 4 présentait beaucoup de modifications par rapport à la première, à commencer par un fuselage renforcé ainsi que des hublots ronds, tout ceci dans le but d'atténuer le problème de fatigue de la structure. Il était aussi plus long, le fuselage ayant été rallongé de 5,64 mètres par rapport à la première version, portant ainsi le nombre de passagers à 74, voire 81.

Il offrait en outre un rayon d'action plus important, une vitesse de croisière plus élevée et une masse au décollage plus importante. Ces améliorations ont été en grande partie possibles grâce à l'adoption de nouveaux turboréacteurs Rolls-Royce Avon qui offraient une poussée deux fois supérieure aux turboréacteurs De Havilland Ghost de la première version.