maquette avion Airbus A330-223 F-RARF

VF329

Nouveau

Selon la statistique officielle d'Airbus, le 31 juillet 2014, en profitant de leur rayon d'action, 32 ACJ330-200 s'exploitaient en tant que version VIP ou gouvernementale tandis que 9 appareils seront encore livrés.

Plus de détails

Attention : derniers articles en stock!

149,00 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Matierebois
Peintureà la main
Soclebois,métal
Finitionpeinte à la main

Plus d'infos

Selon la statistique officielle d'Airbus, le 31 juillet 2014, en profitant de leur rayon d'action, 32 ACJ330-200 s'exploitaient en tant que version VIP ou gouvernementale tandis que 9 appareils seront encore livrés.

Il s'agit de la version VIP de l'A330-200. Ainsi, en novembre 2010, un A330-223 de l'Armée de l'Air, acquis auprès d'Air Caraïbes, commença à effectuer les vols dédiés aux VIP gouvernementaux français, notamment au président, en remplaçant 2 A319CJ.

L'absence de commandes de vol électriques et le manque d'éléments communs avec le reste de sa gamme conduisirent Airbus à réfléchir dès 1994 au remplacement de l'A300F par une version fret de l'A330. Mais devant le nombre important de commandes d'A300F, notamment par UPS en 2001, Airbus jugeait longtemps que ce projet ne soit pas sa priorité. De ce fait, l'A330-200F ne fut officiellement proposé qu'en 2006 au Farnborough Air Show et il reçut l'accord d'industrialisation en janvier 2007. Sa mise en service était alors prévue pour 2010, à comparer à fin 2009, date annoncée lors du lancement officiel du programme.

Cet avion cargo civil a une plus grande autonomie que l'A300-600 qui n'était plus proposé par le constructeur depuis 2007 : cet appareil était conçu pour transporter 64 tonnes sur 7 400 km, ou 69 tonnes sur 5 930 km. Toutefois, la performance de ce modèle est meilleure que prévue : le 9 avril 2010, l'EASA décerna à Airbus son certificat avec 70 tonnes de charge utile, à savoir une tonne plus, en faveur des A330-223F ainsi qu'A330-243F.

Les A330-223F et A330-243F sont, par ailleurs, autorisés l'atterrissage selon la catégorie 3, surtout lors des conditions météorologiques défavorables.