Maquette avion Fokker D7 Ulrich Neckel en bois

Nouveau

165,00 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

Dimensions (33,5 x 45,5) cm
Echelle 1/24 ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire.

Le Fokker D.VII était un avion de chasse biplan allemand de la Première Guerre mondiale et il était considéré comme l'un des meilleurs chasseurs de cette guerre. En effet, sa maniabilité, même à haute altitude, ainsi que sa structure très rigide lui ont permis de surclasser nombre de ses adversaires.

Fin 1917, les armées de l'air alliées avaient, grâce à leurs nouveaux chasseurs SPAD et S.E.5, la maîtrise du ciel sur le front de l'ouest, Le gouvernement allemand fit alors un appel d'offres pour un avion de chasse monoplace amélioré.

En janvier 1918, une démonstration à laquelle participèrent 31 nouveaux appareils, eu lieu à Berlin-Adlershof. Le choix s'est porté sur le prototype V.11 de Fokker, qui devint plus tard le Fokker D.VII. Les plans avaient été réalisés par Reinhold Platz, le responsable du bureau d'études des usines Fokker.

Le Fokker D.VII faisait partie des meilleurs avions de la Première Guerre mondiale du fait de ses caractéristiques de vol et de son excellente maniabilité. Cet appareil était, à première vue, construit de manière conventionnelle, un biplan haubané à train rigide avec un moteur refroidi par eau et équipé de deux mitrailleuses, mais sous l'habillage en tissu se trouvait une structure en acier solidement soudée. Cette structure légère, rigide et supérieure à celle de la plupart des autres avions, lui permettait d'effectuer des manœuvres très délicates sans dommages. Il fut équipé d'un moteur Mercedes DIII ou d'un moteur d'altitude BMW IIIa plus puissant (185 ch).

En avril 1918 les premiers D.VII ont fait leur apparition sur le front de l'ouest, au sein du Jagdgeschwader Nr 1. Les pilotes alliés n'avaient d'abord pas beaucoup de respect pour ce nouvel avion, car il ne présentait pas la ligne élégante des anciens Albatros, mais très rapidement ils purent se rendre compte de son excellente aptitude au combat et dès lors ils le redoutèrent.

Le Fokker D.VII fut le seul avion à être mentionné spécialement dans le traité de Versailles. Celui-ci stipulait que tous les appareils de ce type étaient à remettre aux alliés, preuve de sa redoutable notoriété. Ce D. VII Fokker est aux couleurs du As aux 30 victoires, le Lieutenant Ulrich Neckel