Maquette avion Nieuport 11 Bebe Armand De Turenne en bois

Nouveau

Attention : derniers articles en stock!

149,00 €

Ajouter à ma liste

Fiche technique

videoMPDfHjBfQwg
Dimensions (29 x 37,5) cm
Echelle 1/20 ème
Matiere bois massif
Peinture à la main
Socle Acacia

Plus d'infos

Réalisée en bois massif, sculptée et peinte à la main, cette magnifique maquette de collection sur socle en Acacia est une réplique détaillée et parfaite de cet avion légendaire.

Le Nieuport 11 est un des chasseurs biplans ayant le plus marqué l'aviation durant la Première Guerre mondiale. Il est réputé comme l'un des appareils ayant mis fin au « fléau Fokker » de 1916.

La société Nieuport tire parti des enseignements des essais du Nieuport 10B monoplace et des exigences du combat en ce début d’année 1915, avec en particulier la nécessité de combattre un fléau : le Fokker E.III à mitrailleuse synchronisée qui décime alors l’aviation alliée.

Gustave Delage dessine un appareil court, compact et léger pourvu d'un moteur Le Rhône de 80 ch. Cette petite machine va apporter la gloire aux usines Nieuport. À l’époque, la dénomination de l’avion est « Nieuport type XI BB » (B pour biplan selon la nomenclature du constructeur, suivi de B pour chasseur d'après la nomenclature du ministère de la Guerre français). Il est vite surnommé « bébé Nieuport ».

La production est problématique et en été 1915, le nouvel appareil connaît de nombreux accidents par rupture du longeron inférieur de l'aile supérieure. Il n’entre en service qu’au 5 janvier de l’année 1916. Le nouvel avion se montre rapide (155 km/h) et décolle sur quelques mètres, grimpe excellemment, et surtout, est d’une incroyable maniabilité.

C'est durant la bataille de Verdun que le Nieuport 11 fait ses preuves en infligeant à ses adversaires des pertes si lourdes que le commandement allemand se voit obligé de changer de tactique : désormais les pilotes voleront en escadrille, groupés (origine des « Jasta », escadrilles de chasses allemandes).

Immédiatement, les alliés le commandent en série, regagnant ainsi la suprématie des airs.
Armand Jean Galliot Joseph de Turenne, (1891/1980) était un as de l'aviation français de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il remporta 15 victoires homologuées et cinq victoires probables.